• Fiche 23

Nature et Origine

La réglementation distingue trois classes de bois :
- Les bois de classe A : bois non traités, issus des sous-produits de la transformation du bois brut, des bois secs non-traités, bois propre sans peinture ou verni (palettes, caisses, cagettes, planches et poutres).
Les déchets de palettes sont présentés dans la fiche n°22 : Palettes
- Les bois de classe B : traités mais non dangereux,ce sont les panneaux, bois d’ameublement, bois de démolition (armoires, bois de coffrage, fenêtres).

- Les bois de classe C : traités à la créosote (poteaux téléphoniques) ou autoclavés et imprégnés de sels métalliques, ils sont considérés comme des déchets dangereux. Ces bois sont rares en Guadeloupe, en dehors des poteaux téléphoniques gérés par EDF. En cas de doute, il convient de procéder à une recherche des adjuvants.

Les déchets de bois non dangereux sont donc les bois de classe A et B, ils peuvent le plus souvent être recyclés ou valorisés. En Guadeloupe, ce sont principalement des déchets issus du secteur du bâtiment et de l’ameublement.

Réglementation

Classification

03 01 05 sciure de bois, copeaux, chutes, bois, panneaux de particules et placages autres que ceux contenant des substances dangereuses
03 03 01 déchets d’écorce et de bois
15 01 03 emballages en bois
17 02 01 bois des déchets de construction et de démolition
19 12 07
20 01 07
bois autres que bois contenant des substances dangereuses

Réglementation en bref
Les producteurs ou détenteurs de déchets de bois doivent trier à la source ces déchets et organiser leur collecte séparément. La valorisation des déchets de bois est obligatoire.
La loi LTECV précise que 70% des déchets du BTP doivent être valorisés.

  • Collecte, transport
  • Fourniture de matériel

Le saviez-vous ?

Une entreprise qui ne trie pas à la source ses déchets de bois est soumise à une amende pouvant aller jusqu’à 150 000 €

Haut de page